close

Les labels, un premier réflexe

On n’est jamais à l’abri d’un coup de foudre pour un habit. Et c’est tant mieux !

Ce qui serait bien, c’est que ce coup de cœur ne porte pas un coup au respect de l’humain et de la nature. Les labels sont une aide. Dans tous les cas, privilégions le conseil en magasin.

(Au fait, on parle de vêtements, mais c’est aussi valable pour le textile en général.)

Auto-labellisation = gros risque de greenwashing !

Histoire de nous faire croire que tout est beau et qu’elles ont des valeurs, certaines marques y vont de leurs propres labels.
Ne nous laissons pas avoir, c’est 90 % de publicité et 10 % d’action !

 

Voici quelques-uns des labels les plus connus et relativement fiables.

bioRe

Couvre l’entier de la chaîne de production
Critères sociaux et écologiques

GOTS
Global Organic Textile Standard

Couvre l’entier de la chaîne de production
Critères sociaux et écologiques

OEKO-TEX Standard 100

Sur le produit fini
Contrôle la quantité de produits toxiques nocifs pour le consommateur

Fair Wear Foundation

Couvre l’entier de la chaîne de production
Critères sociaux principalement

Source: Public Eye